Search
  • Grade Gurus

The meaning of Montreal's Flag

La version français suit


An important element to learning a new language is knowing the history and culture of those who speak it. For international students living in Montreal, one great way to do so is by understanding the cultural elements of Montreal’s flag, and the ethnicities that are represented therein.

With a design bearing five major symbols the flag of Montreal displays a combination of five symbols to recognize the contribution of the city’s founding peoples who were its biggest cultural influences: the Iroquois, the French, the English, the Scottish, and the Irish.”



The Iroquois

In the language spoken by the Iroquois, the territory of Montreal is called Tiohtià:ke (pronounced chio-CHA-kay), meaning “where the group parts ways”. This name refers to how the island of Montreal was used as a place for gathering and trade for many First Nations long before the arrival of Europeans.


In 2017, the flag of Montreal was updated to include the Iroquois First Nations, with a white pine symbol representing their continual presence in Montreal.


The French


The French were the first European settlers in Quebec. The explorer Jacques Cartier landed in the village of Hochelaga in 1535 and climbed he mountain, naming it Mont Royal. The town of Ville-Marie was founded in 1642 by French missionaries and traders, and the community would officially be renamed Montreal in 1705. The French community survived American occupation, British conquest, and centuries of harsh winters, and is today the dominant culture of Montreal.


On the flag of Montreal, the French are represented by the Fleur-de-lys, which occupies the top right corner.


The English


The earliest English settlers came to Quebec in the late 1600s (called New France at the time). The British Conquest of Quebec came in 1759-60, and the English communities began to take root in the Eastern Townships, the Ottawa Valley, and Montreal.


On the Montreal flag, the English are represented by a red rose of Lancaster on the top left side of the heraldic cross.


The Scottish


While Scotts were part of Montreal’s culture from the beginning, it was the early 1800s that saw the first mass influx of Scottish immigration. The Scottish community helped build most of Montreal’s industry and contributed to some of its most important institutions, such as the Royal Victoria Hospital and McGill University.


On Montreal’s flag, the Scotts are represented by a thistle on the lower-left corner.


The Irish


While the Irish Catholics first formed communities in Montreal in the 1700s to escape religious persecution by Protestants in Europe, it was the Great Irish Famine (1845-1849) that saw the biggest single migration of Irish to Montreal. Since then, the Irish have contributed many important institutions to the city, including hospitals, schools, and contributions to Quebec’s arts and music styles.


The Irish are represented by a shamrock on the bottom right corner of Montreal’s flag.

______ La symbolique du drapeau et des armoiries de Montréal

Un élément important de l'apprentissage d'une nouvelle langue est la connaissance de l'histoire et de la culture de ceux qui la parlent. Pour les étudiants étrangers vivant à Montréal, une excellente façon de le faire est de comprendre les éléments culturels du drapeau de Montréal et les ethnies qui y sont représentées.


Le drapeau de Montréal comporte cinq symboles majeurs en reconnaissance de la contribution des peuples fondateurs de la ville qui ont été ses plus grandes influences culturelles : les iroquois, les français, les anglais, les écossais et les irlandais.





Les Iroquois


En langue mohawk, parlée par les iroquois, le territoire de Montréal est appelé Tiohtià:ke (prononcé chio-CHA-kay), ce qui signifie « là où les courants se rencontrent ». Ce nom fait référence à la façon dont l'île de Montréal était utilisée comme lieu de rassemblement et de commerce par de nombreuses Premières Nations bien avant l'arrivée des Européens.


En 2017, le drapeau de Montréal a été mis à jour pour inclure les Premières Nations iroquoises, avec un symbole de pin blanc représentant leur présence continue à Montréal.


Les Français


Les Français ont été les premiers colons européens à s'installer au Québec. L'explorateur Jacques Cartier a débarqué dans le village d'Hochelaga en 1535 et a escaladé la montagne qui le dominait, et qu'il a baptisée Mont Royal. La ville de Ville-Marie a été fondée en 1642 par des missionnaires et des commerçants français, et la communauté sera officiellement rebaptisée Montréal en 1705. La communauté française a survécu à l'occupation américaine, à la conquête britannique et à des siècles d'hivers rigoureux, et aujourd'hui les francophones dominent la culture montréalaise.


Sur le drapeau de Montréal, les Français sont représentés par une leur-de-lys, qui occupe le coin supérieur droit.


Les Anglais


Les premiers colons anglais sont arrivés au Québec à la fin des années 1600 (cette vaste région été appelée à l'époque La Nouvelle-France). La conquête du Québec par les britanniques a eu lieu dans les années 1759-1760, et les communautés anglaises commencèrent à s'implanter dans les Cantons de l'Est, la vallée de l'Outaouais et à Montréal.


Sur le drapeau de Montréal, les Anglais sont représentés par une Rose de Lancaster rouge en haut à gauche de la croix héraldique.


Les écossais


Bien que les écossais aient fait très tôt partie de la culture de Montréal dès le début, ce n’est qu’au début des années 1800 qu'a eu lieu un afflux massif d'immigrants écossais. La communauté écossaise a contribué à la construction de la plupart des industries de Montréal et a contribué à certaines de ses institutions les plus importantes, telles que l'hôpital Royal Victoria et l'université McGill.


Sur le drapeau de Montréal, les Écossais sont représentés par un chardon dans le coin inférieur gauche.


Les Irlandais


Les premiers irlandais catholiques ayant formé des communautés à Montréal, dans les années 1700, le faisaient pour échapper aux persécutions religieuses que leur infligeaient les protestants en Europe. Cependant c'est la Grande Famine irlandaise des années 1845 à 1849 qui a vu le plus grand flux migratoire d'Irlandais à Montréal. Depuis lors, les irlandais ont donné à la ville de nombreuses institutions, notamment des hôpitaux, des écoles et ont grandement contribué aux arts et aux styles de musique du Québec.


Les Irlandais sont représentés par un trèfle dans le coin inférieur droit du drapeau de Montréal.

5 views

About us 

Official accreditation from Languages Canada

Orion Assessement

Contact

T: 1-514-887-4878

E: info@gradegurus.ca

Official members of the Canadian Association of Second Language Teachers (CASLT/ACPLS).

© Copyright 2017 Grade Gurus Inc. 2140 rue de la Montagne #200, Montreal (Quebec)  H3G 1Z7